M. Kagame, 59 ans, brigue un troisième mandat de sept ans face à deux candidats passés quasiment inaperçus -Frank Habineza, leader du seul parti d'opposition toléré au Rwanda (le Parti démocratique vert) et Philippe Mpayimana, candidat indépendant- dans une campagne phagocytée par le Front patriotique rwandais (FPR), parti contrôlant toutes les sphères de la société de ce petit pays de la région des Grands Lacs. Les bureaux de vote, installés dans des écoles et autres lieux publics parés pour l'occasion des couleurs nationales -bleu, jaune et vert-, ont fermé vendredi vers 15h00 et le dépouillement a commencé. Les premiers résultats sont attendus vendredi soir avant une annonce probable des résultats complets samedi. Dans la journée, le président de la Commission électorale Charles Munyaneza s'est félicité d'un "processus qui se passe bien, sans problème majeur" et d'une "élection pacifique", évaluant le taux de participation à 80% vers 13h00. Le chef de l'Etat, salué pour avoir mis un terme au génocide, a voté avec son épouse vers 11h00 dans une école du centre de la capitale Kigali. Le candidat d'opposition Frank Habineza a voté tôt vendredi à Kigali. "C'est la première fois depuis 23 ans qu'un parti d'opposition se trouve sur les bulletins de vote", a-t-il déclaré par téléphone à l'AFP. Quelque 4.500 Rwandais se sont inscrits en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg afin de pouvoir voter. (Belga)

M. Kagame, 59 ans, brigue un troisième mandat de sept ans face à deux candidats passés quasiment inaperçus -Frank Habineza, leader du seul parti d'opposition toléré au Rwanda (le Parti démocratique vert) et Philippe Mpayimana, candidat indépendant- dans une campagne phagocytée par le Front patriotique rwandais (FPR), parti contrôlant toutes les sphères de la société de ce petit pays de la région des Grands Lacs. Les bureaux de vote, installés dans des écoles et autres lieux publics parés pour l'occasion des couleurs nationales -bleu, jaune et vert-, ont fermé vendredi vers 15h00 et le dépouillement a commencé. Les premiers résultats sont attendus vendredi soir avant une annonce probable des résultats complets samedi. Dans la journée, le président de la Commission électorale Charles Munyaneza s'est félicité d'un "processus qui se passe bien, sans problème majeur" et d'une "élection pacifique", évaluant le taux de participation à 80% vers 13h00. Le chef de l'Etat, salué pour avoir mis un terme au génocide, a voté avec son épouse vers 11h00 dans une école du centre de la capitale Kigali. Le candidat d'opposition Frank Habineza a voté tôt vendredi à Kigali. "C'est la première fois depuis 23 ans qu'un parti d'opposition se trouve sur les bulletins de vote", a-t-il déclaré par téléphone à l'AFP. Quelque 4.500 Rwandais se sont inscrits en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg afin de pouvoir voter. (Belga)