Comme à l'accoutumée, les volontaires couvriront plusieurs régions du pays afin de sensibiliser un maximum de fêtards. Cette année, ils attireront l'attention des noctambules du Trébuchet (entre Namur et Marche-en-Famenne), du Moulin de Solières (Huy), du Buddha Rouge (Quévy, Hainaut), du Premium (Mons), du Domaine du Blé (Wavre), du Stamp Bar (Waterloo), du Doktor Jack (Braine-l'Alleud), du Mirano (Bruxelles) et du Monastère (Nandrin).

Dès le début de la soirée, les RYD interpelleront les jeunes afin qu'ils s'engagent à reprendre le volant sans avoir consommé d'alcool. Ceux qui acceptent de relever le défi portent un bracelet inamovible durant la soirée. "Lors de leur départ, ils sont invités à souffler dans un éthylotest. Ceux qui sont safe, et donc légalement aptes à reprendre le volant, reçoivent un sac rempli de petits cadeaux généreusement offerts par nos partenaires en guise de 'récompense'", explique la coordinatrice des Responsible Young Drivers pour la Wallonie et Bruxelles, Laura Gonzalez Schena.

Dans le cas contraire, les volontaires des RYD cherchent une alternative afin d'assurer un retour en toute sécurité à la maison.

L'initiative a pour objectif d'aider les jeunes à prendre conscience de l'importance de désigner systématiquement une personne responsable pour ramener l'ensemble de groupe et donc à diminuer le nombre d'accidents liés à l'état d'ébriété.

La "Nuit Sans Accident" a été lancée pour la première fois en Belgique en 1995 et a été étendue à l'ensemble de l'Union européenne en 2003. L'année dernière, 69% des 620 conducteurs ont tenu leur promesse de ne pas boire.

Les personnes désireuses de rejoindre l'équipe bénévole des RYD peuvent le faire via le site de l'association.