La disparition du KRI Nanggala 402 a eu lieu mercredi au cours d'exercices militaires à 95 kilomètre des côtes. "Nous déployons 21 navires militaires, dont le KRI Alugoro, qui est un sous-marin", a communiqué le porte-parole des forces armées indonésiennes Achmad Riad lors d'une conférence de presse. Les navires militaires reçoivent en outre l'appui d'autres navires civils, dont un disposant de la technologie sonar pour détecter des objets sous-marins, a-t-il ajouté. D'autres navires et aéronefs ont été mis à disposition par Singapour, la Malaisie, l'Australie, l'Inde et les USA pour contribuer aux recherches. "Dans l'éventualité d'une avarie électrique, l'oxygène peut durer environ 72 heures," selon le chef de marine Yudo Margono. "Cela ne peut durer que jusqu'à samedi 03h00 du matin. Nous espérons que nous pourrons le retrouver tant que l'oxygène est encore à disposition", a-t-il poursuivi. La marine a indiqué hier que le sous-marin pouvait se trouver entre 600 et 700 mètres de profondeur, bien qu'il soit conçu pour une profondeur de 250 à 500 mètres. Les recherches se focalisent autour d'une nappe d'hydrocarbures repérée au nord de l'île de Bali où le submersible a plongé, mais il n'est pas confirmé qu'elle soit bien liée au sous-marin. (Belga)

La disparition du KRI Nanggala 402 a eu lieu mercredi au cours d'exercices militaires à 95 kilomètre des côtes. "Nous déployons 21 navires militaires, dont le KRI Alugoro, qui est un sous-marin", a communiqué le porte-parole des forces armées indonésiennes Achmad Riad lors d'une conférence de presse. Les navires militaires reçoivent en outre l'appui d'autres navires civils, dont un disposant de la technologie sonar pour détecter des objets sous-marins, a-t-il ajouté. D'autres navires et aéronefs ont été mis à disposition par Singapour, la Malaisie, l'Australie, l'Inde et les USA pour contribuer aux recherches. "Dans l'éventualité d'une avarie électrique, l'oxygène peut durer environ 72 heures," selon le chef de marine Yudo Margono. "Cela ne peut durer que jusqu'à samedi 03h00 du matin. Nous espérons que nous pourrons le retrouver tant que l'oxygène est encore à disposition", a-t-il poursuivi. La marine a indiqué hier que le sous-marin pouvait se trouver entre 600 et 700 mètres de profondeur, bien qu'il soit conçu pour une profondeur de 250 à 500 mètres. Les recherches se focalisent autour d'une nappe d'hydrocarbures repérée au nord de l'île de Bali où le submersible a plongé, mais il n'est pas confirmé qu'elle soit bien liée au sous-marin. (Belga)