Frederik Vanclooster, 21 ans, a été vu pour la dernière fois au Steenkaai à Vilvorde, vers 03h00 du matin mercredi. Il mesure 1 mètre 94 et est de corpulence normale. Il a les cheveux bruns et porte des lunettes à monture ronde. Au moment de sa disparition, il portait un pantalon en velours brun, une chemise à carreaux, un pull gris et une veste d'hiver bleu foncé. Mercredi après-midi et en soirée, des dizaines de volontaires avaient entamé des recherches de façon spontanée. Jeudi matin, un même nombre de bénévoles a pris part aux fouilles, cette fois chapeautées par la cellule Personnes disparues. Le canal Bruxelles-Escaut a aussi été sondé. Vendredi matin, deux bateaux équipés de sonar et une équipe de plongeurs se sont affairés, en vain. L'action de recherche a été interrompue vers 15h30. "Le fond du canal est parsemé de débris divers, ce qui ne facilite pas les recherches", explique Alain Remue. "Si nous revenons demain, nous verrons exactement la même chose. Nous reviendrons mardi en espérant avoir une situation différente. Entre-temps, nous demandons aux riverains passant à proximité du canal de contacter la police si jamais ils repèrent quelque chose." Toute personne pouvant fournir des informations concernant cette disparition peut prendre contact avec les enquêteurs via le numéro gratuit 0800/30 300 ou via Child Focus au 116 000. (Belga)

Frederik Vanclooster, 21 ans, a été vu pour la dernière fois au Steenkaai à Vilvorde, vers 03h00 du matin mercredi. Il mesure 1 mètre 94 et est de corpulence normale. Il a les cheveux bruns et porte des lunettes à monture ronde. Au moment de sa disparition, il portait un pantalon en velours brun, une chemise à carreaux, un pull gris et une veste d'hiver bleu foncé. Mercredi après-midi et en soirée, des dizaines de volontaires avaient entamé des recherches de façon spontanée. Jeudi matin, un même nombre de bénévoles a pris part aux fouilles, cette fois chapeautées par la cellule Personnes disparues. Le canal Bruxelles-Escaut a aussi été sondé. Vendredi matin, deux bateaux équipés de sonar et une équipe de plongeurs se sont affairés, en vain. L'action de recherche a été interrompue vers 15h30. "Le fond du canal est parsemé de débris divers, ce qui ne facilite pas les recherches", explique Alain Remue. "Si nous revenons demain, nous verrons exactement la même chose. Nous reviendrons mardi en espérant avoir une situation différente. Entre-temps, nous demandons aux riverains passant à proximité du canal de contacter la police si jamais ils repèrent quelque chose." Toute personne pouvant fournir des informations concernant cette disparition peut prendre contact avec les enquêteurs via le numéro gratuit 0800/30 300 ou via Child Focus au 116 000. (Belga)