Le pouvoir de Bachar al-Assad a lancé en décembre son opération dans la province d'Idleb et ses environs, dans le nord-ouest du pays en guerre. Ses forces, recourant aux bombardements aériens et à l'artillerie, ont repris des dizaines de localités, poussant à la fuite un demi-million de personnes selon l'ONU. Ces dernières 24 heures et avec le soutien de l'aviation russe, elles se sont emparées de plus de 20 villages et localités dans le sud de la province d'Idleb, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Les forces gouvernementales se trouvent désormais à moins d'un kilomètre de la localité stratégique de Saraqeb, vidée de ses habitants après des semaines de bombardements destructeurs, d'après l'OSDH. Elles encerclent quasi-entièrement la ville et sont déployées sur trois axes, au sud, à l'est et à l'ouest, selon la même source. L'agence officielle syrienne Sana a confirmé l'avancée des forces gouvernementales. (Belga)

Le pouvoir de Bachar al-Assad a lancé en décembre son opération dans la province d'Idleb et ses environs, dans le nord-ouest du pays en guerre. Ses forces, recourant aux bombardements aériens et à l'artillerie, ont repris des dizaines de localités, poussant à la fuite un demi-million de personnes selon l'ONU. Ces dernières 24 heures et avec le soutien de l'aviation russe, elles se sont emparées de plus de 20 villages et localités dans le sud de la province d'Idleb, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Les forces gouvernementales se trouvent désormais à moins d'un kilomètre de la localité stratégique de Saraqeb, vidée de ses habitants après des semaines de bombardements destructeurs, d'après l'OSDH. Elles encerclent quasi-entièrement la ville et sont déployées sur trois axes, au sud, à l'est et à l'ouest, selon la même source. L'agence officielle syrienne Sana a confirmé l'avancée des forces gouvernementales. (Belga)