Les deux précédentes émissions de bons d'Etat, en mars et en juin, avaient été assorties d'un taux de respectivement 0,60% et 0,50%, des niveaux plancher en lien avec les taux d'intérêt anémiques en vigueur sur les marchés financiers. Le montant de ces souscriptions s'était élevé à 8,63 millions d'euros en mars et 9,89 millions d'euros en juin. Traditionnellement, le Trésor organise quatre émissions de bons d'Etat par an: en mars, juin, septembre et décembre. La précédente émission de septembre a toutefois été annulée en raison du contexte de très faibles taux d'intérêts.

Les deux précédentes émissions de bons d'Etat, en mars et en juin, avaient été assorties d'un taux de respectivement 0,60% et 0,50%, des niveaux plancher en lien avec les taux d'intérêt anémiques en vigueur sur les marchés financiers. Le montant de ces souscriptions s'était élevé à 8,63 millions d'euros en mars et 9,89 millions d'euros en juin. Traditionnellement, le Trésor organise quatre émissions de bons d'Etat par an: en mars, juin, septembre et décembre. La précédente émission de septembre a toutefois été annulée en raison du contexte de très faibles taux d'intérêts.