Les problèmes techniques survenus jeudi après-midi sont résolus, indique Belgocontrol, en charge du contrôle du trafic aérien belge. Le trafic aérien a donc partiellement repris à 17h30 alors qu'il avait été interrompu peu après 16h00 à cause d'un problème dans le chargement des données de vol.

L'organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne Eurocontrol avait d'abord annoncé via Twitter que le trafic ne rependrait qu'à 19h00 mais c'est déjà le cas, indique Belgocontrol.

"Le problème que nous avions avec le chargement des données de vol a maintenant été résolu", précise le porte-parole Dominique Dehaene. "Les données sont à nouveau disponibles et le trafic aérien reprendra progressivement. Nous pensons qu'il faudra encore deux à trois heures pour que la situation soit de retour à la normale."

Le problème technique avait entraîné la fermeture de l'ensemble de l'espace aérien belge peu après 16h00. La mesure "clear the sky" avait été opérée et aucun avion ne pouvait plus voler sous 7.500 mètres d'altitude. Les décollages et atterrissages étaient donc impossibles.

Belgocontrol ne connaît pas encore la cause précise de cet incident technique.

Les problèmes techniques survenus jeudi après-midi sont résolus, indique Belgocontrol, en charge du contrôle du trafic aérien belge. Le trafic aérien a donc partiellement repris à 17h30 alors qu'il avait été interrompu peu après 16h00 à cause d'un problème dans le chargement des données de vol.L'organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne Eurocontrol avait d'abord annoncé via Twitter que le trafic ne rependrait qu'à 19h00 mais c'est déjà le cas, indique Belgocontrol. "Le problème que nous avions avec le chargement des données de vol a maintenant été résolu", précise le porte-parole Dominique Dehaene. "Les données sont à nouveau disponibles et le trafic aérien reprendra progressivement. Nous pensons qu'il faudra encore deux à trois heures pour que la situation soit de retour à la normale." Le problème technique avait entraîné la fermeture de l'ensemble de l'espace aérien belge peu après 16h00. La mesure "clear the sky" avait été opérée et aucun avion ne pouvait plus voler sous 7.500 mètres d'altitude. Les décollages et atterrissages étaient donc impossibles. Belgocontrol ne connaît pas encore la cause précise de cet incident technique.