Au moins 2.000 partisans du nouveau président se sont rassemblés devant le palais de la Nation à Kinshasa au bord du fleuve Congo où prennent places les invités et accrédités (corps constitués, magistrats, militaires, corps diplomatiques, journalistes...), ont constaté des journalistes de l'AFP. "Félix, c'est le nouveau chef. Avec lui nous espérons que c'est un vrai changement, surtout qu'il a pris le pouvoir sans effusion de sang", a déclaré Saddam Kongolo, jeune homme d'une trentaine d'années, "combattant" du parti de M. Tshisekedi Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Les militants vêtus de blanc ont investi dans le calme ce quartier ultra-résidentiel et sécurisé, fief des résidences officielles et diplomatiques. A l'antenne, la chaîne d'Etat RTNC saluait une "passation de pouvoir civilisée", en attendant la cérémonie de prestation de serment et la passation de pouvoir qui doit commencer à 12h30. La RTNC a rediffusé le message du président sortant Joseph Kabila qui souhaite "une coalition" entre les leaders politiques plutôt qu'une "cohabitation". M. Tshisekedi devra choisir son Premier ministre au sein des proches de M. Kabila qui ont conservé une large majorité à l'Assemblée lors des élections présidentielle et législatives du 30 décembre. (Belga)

Au moins 2.000 partisans du nouveau président se sont rassemblés devant le palais de la Nation à Kinshasa au bord du fleuve Congo où prennent places les invités et accrédités (corps constitués, magistrats, militaires, corps diplomatiques, journalistes...), ont constaté des journalistes de l'AFP. "Félix, c'est le nouveau chef. Avec lui nous espérons que c'est un vrai changement, surtout qu'il a pris le pouvoir sans effusion de sang", a déclaré Saddam Kongolo, jeune homme d'une trentaine d'années, "combattant" du parti de M. Tshisekedi Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Les militants vêtus de blanc ont investi dans le calme ce quartier ultra-résidentiel et sécurisé, fief des résidences officielles et diplomatiques. A l'antenne, la chaîne d'Etat RTNC saluait une "passation de pouvoir civilisée", en attendant la cérémonie de prestation de serment et la passation de pouvoir qui doit commencer à 12h30. La RTNC a rediffusé le message du président sortant Joseph Kabila qui souhaite "une coalition" entre les leaders politiques plutôt qu'une "cohabitation". M. Tshisekedi devra choisir son Premier ministre au sein des proches de M. Kabila qui ont conservé une large majorité à l'Assemblée lors des élections présidentielle et législatives du 30 décembre. (Belga)