L'accord signé par les représentants des cultes catholique, islamique, juif, protestant-évangélique, orthodoxe et anglican prévoit l'arrivée de 150 réfugiés syriens de Turquie et du Liban, avec un visa humanitaire que M. Francken s'est engagé à octroyer. En Belgique, pendant la durée de la procédure de demande d'asile, ils seront principalement pris en charge par des communautés de croyants des diocèses catholiques, mais les autres communautés religieuses participeront également à leur accueil. Les réfugiés ont été sélectionnés sur base de leur vulnérabilité. Il s'agit essentiellement de familles avec enfants, de personnes âgées, en danger ou ayant besoin de soins médicaux importants. Dès que les diverses formalités liées à leur voyage auront été réglées, les réfugiés arriveront progressivement en Belgique, sur l'ensemble du territoire. Les premières familles sont attendues pour Noël et les suivantes en janvier et février. La communauté de Sant'Egidio est à l'origine de l'initiative de "couloir humanitaire", qui a déjà été mise en place en France et en Italie, pour respectivement 500 et 2.500 réfugiés. Son coût, pris en charge par les communautés, est estimé à 18.000 euros par an pour une famille de quatre personnes. (Belga)

L'accord signé par les représentants des cultes catholique, islamique, juif, protestant-évangélique, orthodoxe et anglican prévoit l'arrivée de 150 réfugiés syriens de Turquie et du Liban, avec un visa humanitaire que M. Francken s'est engagé à octroyer. En Belgique, pendant la durée de la procédure de demande d'asile, ils seront principalement pris en charge par des communautés de croyants des diocèses catholiques, mais les autres communautés religieuses participeront également à leur accueil. Les réfugiés ont été sélectionnés sur base de leur vulnérabilité. Il s'agit essentiellement de familles avec enfants, de personnes âgées, en danger ou ayant besoin de soins médicaux importants. Dès que les diverses formalités liées à leur voyage auront été réglées, les réfugiés arriveront progressivement en Belgique, sur l'ensemble du territoire. Les premières familles sont attendues pour Noël et les suivantes en janvier et février. La communauté de Sant'Egidio est à l'origine de l'initiative de "couloir humanitaire", qui a déjà été mise en place en France et en Italie, pour respectivement 500 et 2.500 réfugiés. Son coût, pris en charge par les communautés, est estimé à 18.000 euros par an pour une famille de quatre personnes. (Belga)