Les pompiers s'étaient déjà mobilisés lors des deux premières journées de négociations entre leurs représentants et Mme Jodogne, lundi et mercredi. Ils s'opposent à un avant-projet d'arrêté qui vise l'intégration de la prime d'opérationnalité et de prestations irrégulières dans le statut pécuniaire des agents opérationnels du Siamu, adopté en première lecture le 23 mai dernier par le gouvernement bruxellois. Les hommes du feu n'envisagent pour l'instant pas de défiler dans les rues comme cela avait été le cas mercredi. Ils attendent les premiers échos des négociations avant de décider de la suite qui sera donnée au rassemblement. (Belga)