Depuis le mois de mars, la police a dressé pas moins de 200.000 procès-verbaux relatifs à la pandémie. Durant la première vague, les amendes portaient principalement sur le non-port du masque, mais depuis lors les infractions concernent surtout les interdictions de rassemblement. Les infractions aux règles sont, en majorité, le fait des membres les plus jeunes de la société. En tenant compte des mineurs et des individus dans la vingtaine, ils pèsent pour 55% des infractions. Le président de la commission sur les polices locales, Nicholas Paelinck, invite toutefois à ne pas stigmatiser les plus jeunes. Il insiste sur le fait que la plupart des mesures frappent plus durement la jeunesse. "Si l'on se penche sur l'interdiction de voyager, cela concerne davantage d'autres catégories de personnes. Et les personnes plus âgées seront aussi plus enclines à se retrouver au sein d'un foyer, ce qui est plus difficile à contrôler." La majeure partie des infractions sont suivies d'amendes. Le montant perçu avoisine déjà 7,6 millions d'euros. (Belga)

Depuis le mois de mars, la police a dressé pas moins de 200.000 procès-verbaux relatifs à la pandémie. Durant la première vague, les amendes portaient principalement sur le non-port du masque, mais depuis lors les infractions concernent surtout les interdictions de rassemblement. Les infractions aux règles sont, en majorité, le fait des membres les plus jeunes de la société. En tenant compte des mineurs et des individus dans la vingtaine, ils pèsent pour 55% des infractions. Le président de la commission sur les polices locales, Nicholas Paelinck, invite toutefois à ne pas stigmatiser les plus jeunes. Il insiste sur le fait que la plupart des mesures frappent plus durement la jeunesse. "Si l'on se penche sur l'interdiction de voyager, cela concerne davantage d'autres catégories de personnes. Et les personnes plus âgées seront aussi plus enclines à se retrouver au sein d'un foyer, ce qui est plus difficile à contrôler." La majeure partie des infractions sont suivies d'amendes. Le montant perçu avoisine déjà 7,6 millions d'euros. (Belga)