Plus de 16.000 passagers se sont retrouvés bloqués dans les ports des provinces de l'est et du centre du pays après que les autorités eurent interdit aux ferries de naviguer au milieu d'une mer agitée, tandis que des dizaines de vols ont été annulés. Phanfone provoque des vents soutenus d'une vitesse de 100 km/h; avec des rafales allant jusqu'à 125 km/h, et se déplaçait vers l'est à du 30 km/h, a indiqué l'institut météorologique local. La tempête, localement aussi appelée Ursula, doit toucher terre dans la province du Samar oriental, à 595 kilomètres au sud-est de la capitale Manille, mardi après-midi ou soir. Il s'agit du 21e cyclone à frapper les Philippines cette année. En 2013, le typhon Haiyan, l'une des tempêtes récentes les plus violentes, y avait causé la mort de plus de 6.300 personnes et provoqué le déplacement de plus de 4 millions d'autres. (Belga)

Plus de 16.000 passagers se sont retrouvés bloqués dans les ports des provinces de l'est et du centre du pays après que les autorités eurent interdit aux ferries de naviguer au milieu d'une mer agitée, tandis que des dizaines de vols ont été annulés. Phanfone provoque des vents soutenus d'une vitesse de 100 km/h; avec des rafales allant jusqu'à 125 km/h, et se déplaçait vers l'est à du 30 km/h, a indiqué l'institut météorologique local. La tempête, localement aussi appelée Ursula, doit toucher terre dans la province du Samar oriental, à 595 kilomètres au sud-est de la capitale Manille, mardi après-midi ou soir. Il s'agit du 21e cyclone à frapper les Philippines cette année. En 2013, le typhon Haiyan, l'une des tempêtes récentes les plus violentes, y avait causé la mort de plus de 6.300 personnes et provoqué le déplacement de plus de 4 millions d'autres. (Belga)