Depuis la mi-juin, les Belges peuvent gratuitement retirer, sur présentation de leur carte d'identité, un des masques commandés par la Défense auprès de la société luxembourgeoise Avrox. "Douze millions de ces masques ont été acheminés par la Défense vers 28 dépôts de grossistes, qui à leur tour en ont réparti une grande partie entre les pharmacies", explique Koen Straetmans, vice-président de l'APB. "Chaque fois que quelqu'un vient chercher son masque gratuit en pharmacie, l'opération est encodée et selon notre dernier décompte, 3,5 millions de ces protections ont aujourd'hui été distribuées". L'opération "masques gratuits" était programmée du 15 - priorité était alors donnée aux plus âgés - au 26 juin au moins, elle va se poursuivre mais peut-être pas jusqu'à écoulement du stock complet : "Les pharmaciens vont garder ce qu'ils ont en magasin - notamment parce qu'il s'agit de conditionnements de 200 ou 1.000 unités qui ont souvent été entamés - et poursuivre la distribution pendant quelques semaines, voire quelques mois", poursuit M. Straetmans. (Belga)

Depuis la mi-juin, les Belges peuvent gratuitement retirer, sur présentation de leur carte d'identité, un des masques commandés par la Défense auprès de la société luxembourgeoise Avrox. "Douze millions de ces masques ont été acheminés par la Défense vers 28 dépôts de grossistes, qui à leur tour en ont réparti une grande partie entre les pharmacies", explique Koen Straetmans, vice-président de l'APB. "Chaque fois que quelqu'un vient chercher son masque gratuit en pharmacie, l'opération est encodée et selon notre dernier décompte, 3,5 millions de ces protections ont aujourd'hui été distribuées". L'opération "masques gratuits" était programmée du 15 - priorité était alors donnée aux plus âgés - au 26 juin au moins, elle va se poursuivre mais peut-être pas jusqu'à écoulement du stock complet : "Les pharmaciens vont garder ce qu'ils ont en magasin - notamment parce qu'il s'agit de conditionnements de 200 ou 1.000 unités qui ont souvent été entamés - et poursuivre la distribution pendant quelques semaines, voire quelques mois", poursuit M. Straetmans. (Belga)