La stratégie de vaccination en Belgique prévoit de donner la priorité aux personnes à risque et aux personnes plus fragiles et notamment, à celles porteuses de facteurs de comorbidité, afin de limiter au maximum les hospitalisations et donc, la pression sur le système de santé. Selon la CoCom, la Région bruxelloise suit ces priorités et vaccinera ce groupe-cible parallèlement aux personnes de plus de 65 ans. La vaccination du grand public y a démarré au mois de mars avec la phase 1b. Celle-ci prévoit la vaccination des personnes âgées de plus de 65 ans, des personnes entre 18 et 64 ans inclus présentant des facteurs à risque, et des travailleurs exerçant un des métiers essentiels. Pour le moment, dans cette phase, ce sont les personnes de plus de 74 ans qui sont invitées à se faire vacciner. Suivra ensuite la tranche des personnes de plus de 65 ans. La vaccination des personnes porteuses de facteurs de comorbidité démarrera en parallèle de la vaccination des personnes âgées de plus de 65 ans. Selon la Cocom, les processus et les modalités seront bien sûr communiqués à partir du 3 avril, en fonction des décisions au niveau interfédéral sur l'adaptation du cadre légal nécessaire pour procéder à la gestion des données concernant ces groupes spécifiques. Pour le moment, les mutuelles et les médecins généralistes ne disposent pas encore de toutes les modalités pour aider et informer ces patients. Ceux-ci ne doivent rien faire avant que cette phase de vaccination spécifique ne soit lancée. Des informations à ce sujet seront communiquées ultérieurement, a précisé la Cocom. (Belga)

La stratégie de vaccination en Belgique prévoit de donner la priorité aux personnes à risque et aux personnes plus fragiles et notamment, à celles porteuses de facteurs de comorbidité, afin de limiter au maximum les hospitalisations et donc, la pression sur le système de santé. Selon la CoCom, la Région bruxelloise suit ces priorités et vaccinera ce groupe-cible parallèlement aux personnes de plus de 65 ans. La vaccination du grand public y a démarré au mois de mars avec la phase 1b. Celle-ci prévoit la vaccination des personnes âgées de plus de 65 ans, des personnes entre 18 et 64 ans inclus présentant des facteurs à risque, et des travailleurs exerçant un des métiers essentiels. Pour le moment, dans cette phase, ce sont les personnes de plus de 74 ans qui sont invitées à se faire vacciner. Suivra ensuite la tranche des personnes de plus de 65 ans. La vaccination des personnes porteuses de facteurs de comorbidité démarrera en parallèle de la vaccination des personnes âgées de plus de 65 ans. Selon la Cocom, les processus et les modalités seront bien sûr communiqués à partir du 3 avril, en fonction des décisions au niveau interfédéral sur l'adaptation du cadre légal nécessaire pour procéder à la gestion des données concernant ces groupes spécifiques. Pour le moment, les mutuelles et les médecins généralistes ne disposent pas encore de toutes les modalités pour aider et informer ces patients. Ceux-ci ne doivent rien faire avant que cette phase de vaccination spécifique ne soit lancée. Des informations à ce sujet seront communiquées ultérieurement, a précisé la Cocom. (Belga)