L'incidence pour cette période, calculée sur 14 jours pour les admissions en soins intensifs, est de 4,6 pour 100.000 personnes non vaccinées et trois fois moindre pour les personnes totalement vaccinées (1,6). Par tranche d'âge, la différence est particulièrement marquée chez les 18-64 ans: l'incidence est de 0,6 dans cette catégorie d'âge pour les personnes totalement vaccinées et de 8,7 chez les non vaccinées. Cette différence diminue mais reste importante chez les 65-84 ans: 5,4 pour la première catégorie contre 23,7 pour la seconde. Enfin, l'écart tend à se réduire pour les plus de 85 ans (3 contre 7), mais les personnes de cet âge étaient particulièrement peu nombreuses à entrer en soins intensifs lors de la période observée (11 personnes). (Belga)

L'incidence pour cette période, calculée sur 14 jours pour les admissions en soins intensifs, est de 4,6 pour 100.000 personnes non vaccinées et trois fois moindre pour les personnes totalement vaccinées (1,6). Par tranche d'âge, la différence est particulièrement marquée chez les 18-64 ans: l'incidence est de 0,6 dans cette catégorie d'âge pour les personnes totalement vaccinées et de 8,7 chez les non vaccinées. Cette différence diminue mais reste importante chez les 65-84 ans: 5,4 pour la première catégorie contre 23,7 pour la seconde. Enfin, l'écart tend à se réduire pour les plus de 85 ans (3 contre 7), mais les personnes de cet âge étaient particulièrement peu nombreuses à entrer en soins intensifs lors de la période observée (11 personnes). (Belga)