Ces accords visent entre autres à bannir définitivement la vente du Gonatodes daudini, un gecko multicolore vivant sur l'île de l'Union située dans l'archipel des petites Antilles. Une autre restriction concerne l'iguane d'Amérique-Centrale. Ce reptile est menacé par la destruction de son habitat naturel et par la convoitise de sa chair, rapporte la délégation mexicaine à Genève. Les négociations de la Cites reprendront mardi et mercredi pour mener à la ratification d'un accord définitif. (Belga)