Le rail entre Visé et la frontière néerlandaise avait été inondé lors des intempéries qui ont durement touché une partie de la Belgique la semaine dernière. Du côté néerlandais, des travaux à la signalisation étaient nécessaires tandis que du côté belge, du ballast a dû être ajouté afin d'assurer l'équilibre des voies, explique un porte-parole d'Infrabel. Ces travaux ayant été effectués, le tronçon - qui fait deux kilomètres sur la partie belge - est opérable depuis jeudi matin. Les trains de marchandises peuvent dès lors à nouveau emprunter la ligne 40 entre Visé et Maastricht, tandis que les voyageurs devront attendre le premier train de samedi matin. Toute une partie du réseau ferroviaire avait dû être mise à l'arrêt à cause des inondations. Les tronçons sont remis progressivement en service. Ce jeudi, la ligne entre Charleroi et Couvin a aussi été libérée. Le porte-parole d'Infrabel signale qu'un point sur les travaux sera donné dimanche après-midi, l'objectif étant de chaque fois remettre les lignes en service le lundi matin. (Belga)

Le rail entre Visé et la frontière néerlandaise avait été inondé lors des intempéries qui ont durement touché une partie de la Belgique la semaine dernière. Du côté néerlandais, des travaux à la signalisation étaient nécessaires tandis que du côté belge, du ballast a dû être ajouté afin d'assurer l'équilibre des voies, explique un porte-parole d'Infrabel. Ces travaux ayant été effectués, le tronçon - qui fait deux kilomètres sur la partie belge - est opérable depuis jeudi matin. Les trains de marchandises peuvent dès lors à nouveau emprunter la ligne 40 entre Visé et Maastricht, tandis que les voyageurs devront attendre le premier train de samedi matin. Toute une partie du réseau ferroviaire avait dû être mise à l'arrêt à cause des inondations. Les tronçons sont remis progressivement en service. Ce jeudi, la ligne entre Charleroi et Couvin a aussi été libérée. Le porte-parole d'Infrabel signale qu'un point sur les travaux sera donné dimanche après-midi, l'objectif étant de chaque fois remettre les lignes en service le lundi matin. (Belga)