Jusqu'ici, la législation belge n'évoque tout simplement pas les paris en direct, car ils n'existaient pas au moment où les paris en ligne ont été autorisés. La majorité dépose désormais un amendement pour faire la clarté sur le "live betting". Il dit que "les paris durant un événement dont l'issue n'est pas encore connue sont autorisés sauf si la commission (des jeux de hasard, NDLR) a estimé que des possibilités de paris étaient exposées à la fraude". Ce type de paris sera donc autorisé, avec la possibilité pour la commission des jeux de hasard d'interdire les paris sur des événements exposés à la fraude, comme les plus petits tournois de tennis. La N-VA ayant cosigné l'amendement, qui devrait donc être voté prochainement, écrit Le Soir. (Belga)

Jusqu'ici, la législation belge n'évoque tout simplement pas les paris en direct, car ils n'existaient pas au moment où les paris en ligne ont été autorisés. La majorité dépose désormais un amendement pour faire la clarté sur le "live betting". Il dit que "les paris durant un événement dont l'issue n'est pas encore connue sont autorisés sauf si la commission (des jeux de hasard, NDLR) a estimé que des possibilités de paris étaient exposées à la fraude". Ce type de paris sera donc autorisé, avec la possibilité pour la commission des jeux de hasard d'interdire les paris sur des événements exposés à la fraude, comme les plus petits tournois de tennis. La N-VA ayant cosigné l'amendement, qui devrait donc être voté prochainement, écrit Le Soir. (Belga)