Les parcs de Landal GreenParks, qui loue des chalets dans les Ardennes et le Limbourg, affichent totalement complet durant les semaines d'été, se réjouit la directrice du marketing, Lizzy Keizer. "Cela se produit en fait chaque année pendant la période estivale", dit-elle. Mais cette fois, les clients belges ont davantage privilégié un parc dans leur propre pays. Même satisfaction du côté de Center Parcs, qui gère des parcs sur la côte belge, en Campine, au Limbourg et dans les Ardennes. "Le taux d'occupation est bon et il semble que nous allons faire encore mieux que l'année dernière", anticipe Marthijn Tabak, responsable de la communication. Il constate également que les Belges sont de plus en plus nombreux à séjourner à l'intérieur des frontières nationales. "Les conseils pour voyager dans leur propre pays sont bien suivis", analyse-t-il. Un phénomène également constaté aux Pays-Bas. Les clients ont par contre attendu plus longtemps pour réserver, selon les deux entreprises. Les réservations pour l'automne tardent aussi à rentrer. "Nous sommes toujours convaincus que nous verrons un certain rattrapage", selon le responsable de Center Parcs. Le fait que davantage de personnes attendent le dernier moment pour réserver signifie toutefois qu'il y a moins de bonnes affaires à faire. Roompot, qui est également actif dans les mêmes zones que les deux autres opérateurs, dit voir une occupation similaire à celle de l'année dernière. Les réservations pour l'année prochaine s'accumulent plus facilement que d'habitude. "Le beau temps de ces dernières semaines y est sans doute pour quelque chose, mais aussi le fait que le choix était limité en raison de la forte occupation", explique le porte-parole, Baptiste Van Outryve. Roompot veut élargir son offre en Belgique et a déjà annoncé qu'il construira dans les Ardennes flamandes l'année prochaine. Les parcs de vacances passent donc un bon été mais cela ne compense pour autant pas l'année et les pertes subies lors des mois où ils ont dû rester fermés. La location de maisons de vacances en dehors des parcs se porte également bien, là aussi grâce aux Belges qui sont restés dans leur propre pays. Le loueur de maisons Belvilla a par exemple vu 19% de Néerlandais en moins opter pour des logements dans les Ardennes belges. (Belga)

Les parcs de Landal GreenParks, qui loue des chalets dans les Ardennes et le Limbourg, affichent totalement complet durant les semaines d'été, se réjouit la directrice du marketing, Lizzy Keizer. "Cela se produit en fait chaque année pendant la période estivale", dit-elle. Mais cette fois, les clients belges ont davantage privilégié un parc dans leur propre pays. Même satisfaction du côté de Center Parcs, qui gère des parcs sur la côte belge, en Campine, au Limbourg et dans les Ardennes. "Le taux d'occupation est bon et il semble que nous allons faire encore mieux que l'année dernière", anticipe Marthijn Tabak, responsable de la communication. Il constate également que les Belges sont de plus en plus nombreux à séjourner à l'intérieur des frontières nationales. "Les conseils pour voyager dans leur propre pays sont bien suivis", analyse-t-il. Un phénomène également constaté aux Pays-Bas. Les clients ont par contre attendu plus longtemps pour réserver, selon les deux entreprises. Les réservations pour l'automne tardent aussi à rentrer. "Nous sommes toujours convaincus que nous verrons un certain rattrapage", selon le responsable de Center Parcs. Le fait que davantage de personnes attendent le dernier moment pour réserver signifie toutefois qu'il y a moins de bonnes affaires à faire. Roompot, qui est également actif dans les mêmes zones que les deux autres opérateurs, dit voir une occupation similaire à celle de l'année dernière. Les réservations pour l'année prochaine s'accumulent plus facilement que d'habitude. "Le beau temps de ces dernières semaines y est sans doute pour quelque chose, mais aussi le fait que le choix était limité en raison de la forte occupation", explique le porte-parole, Baptiste Van Outryve. Roompot veut élargir son offre en Belgique et a déjà annoncé qu'il construira dans les Ardennes flamandes l'année prochaine. Les parcs de vacances passent donc un bon été mais cela ne compense pour autant pas l'année et les pertes subies lors des mois où ils ont dû rester fermés. La location de maisons de vacances en dehors des parcs se porte également bien, là aussi grâce aux Belges qui sont restés dans leur propre pays. Le loueur de maisons Belvilla a par exemple vu 19% de Néerlandais en moins opter pour des logements dans les Ardennes belges. (Belga)