Pour être docker, la loi Majeur exige qu'une reconnaissance soit présentée pour être autorisé à travailler dans ce secteur, or celle-ci expire à l'âge de 65 ans. Au-delà de cet limite, il n'est donc plus possible de travailler comme ouvrier portuaire.

Or un docker de Zeebruges souhaitait travailler plus longtemps, mais sa reconnaissance a expiré en 2015. Il a demandé au tribunal du travail de Bruges d'annuler son obligation de retraite. Il estimait être discriminé sur base de l'âge.

Le Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale a jugé qu'il fallait protéger l'obligation à la pension notamment pour des raisons de sécurité et pour garantir la possibilité d'accès au marché du travail pour les plus jeunes.

Le tribunal du travail ne partageait pas cet avis et a estimé qu'il s'agissait bien d'une discrimination sur base de l'âge.

L'ouvrier de 67 ans peut selon le tribunal, et après approbation médicale, obtenir à nouveau sa reconnaissance et travailler à Zeebruges.

La ville portuaire compte 1.500 dockers, Gand 500 et Avers plus de 7.000, qui peuvent tous donc continuer à travailler au-delà de 65 ans si ils le désirent.

Pour être docker, la loi Majeur exige qu'une reconnaissance soit présentée pour être autorisé à travailler dans ce secteur, or celle-ci expire à l'âge de 65 ans. Au-delà de cet limite, il n'est donc plus possible de travailler comme ouvrier portuaire. Or un docker de Zeebruges souhaitait travailler plus longtemps, mais sa reconnaissance a expiré en 2015. Il a demandé au tribunal du travail de Bruges d'annuler son obligation de retraite. Il estimait être discriminé sur base de l'âge. Le Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale a jugé qu'il fallait protéger l'obligation à la pension notamment pour des raisons de sécurité et pour garantir la possibilité d'accès au marché du travail pour les plus jeunes. Le tribunal du travail ne partageait pas cet avis et a estimé qu'il s'agissait bien d'une discrimination sur base de l'âge. L'ouvrier de 67 ans peut selon le tribunal, et après approbation médicale, obtenir à nouveau sa reconnaissance et travailler à Zeebruges. La ville portuaire compte 1.500 dockers, Gand 500 et Avers plus de 7.000, qui peuvent tous donc continuer à travailler au-delà de 65 ans si ils le désirent.