Comme il s'agissait d'inondations, ce sont les assurances qui prendront en charge le dédommagement, à quelques exceptions près (voitures garées dans la rue, cultures en champ, risques non simples). Le SPF Intérieur recommande aux personnes préjudiciées de prendre contact avec leur compagnie d'assurance et d'informer l'administration communale en signalant la date du sinistre. Il est toutefois inutile d'envoyer une demande d'indemnisation avant la publication de l'arrêté de reconnaissance au Moniteur belge, et surtout pas auprès du Service fédéral des Calamités à Bruxelles, poursuit le SPF Intérieur, qui invite les personnes concernées à visiter régulièrement son site web afin de se tenir informées. Il en va de même pour les orages accompagnés de fortes pluies et de grêle qui ont touché le pays à la Pentecôte. La procédure de reconnaissance est toujours en cours.

Comme il s'agissait d'inondations, ce sont les assurances qui prendront en charge le dédommagement, à quelques exceptions près (voitures garées dans la rue, cultures en champ, risques non simples). Le SPF Intérieur recommande aux personnes préjudiciées de prendre contact avec leur compagnie d'assurance et d'informer l'administration communale en signalant la date du sinistre. Il est toutefois inutile d'envoyer une demande d'indemnisation avant la publication de l'arrêté de reconnaissance au Moniteur belge, et surtout pas auprès du Service fédéral des Calamités à Bruxelles, poursuit le SPF Intérieur, qui invite les personnes concernées à visiter régulièrement son site web afin de se tenir informées. Il en va de même pour les orages accompagnés de fortes pluies et de grêle qui ont touché le pays à la Pentecôte. La procédure de reconnaissance est toujours en cours.