"Les nationalistes flamands pourraient sauver la Wallonie de la faillite, en échange d'un modèle confédéral"

14/01/19 à 10:59 - Mise à jour à 10:58

Source: Knack

"Ce qui nous (NDLR : la Wallonie) permet de maintenir un certain équilibre, c'est l'argent qui vient de l'Europe et de Flandre", constate Philippe Destatte, directeur du centre d'études Institut Destrée. "Cela ne peut durer". Mais quelle est l'alternative ?

"Les Wallons ne vivent pas bien", déclarait Philippe Destatte au journal économique francophone L'Echo fin décembre. L'homme est l'ancien chef de cabinet adjoint du ministre de la politique scientifique Jean-Maurice Dehousse (PS), qui dirige depuis 1987 le centre d'études wallon Jules Destrée. " Lorsque l'on compare les dépenses annuelles des ménages entre la Flandre et la Wallonie, il y a environ 15% de différence. Pour les dépenses par habitant en vêtements et chaussures, meubles, culture et loisirs et formations, la Wallonie est à chaque fois derrière la Flandre en matière de dépenses. Il n'y a que pour le tabac et l'alcool que le Wallon dépense plus." Sa constatation illustre à quel point la Wallonie est patraque.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires