L'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (OCAM) a effectué une nouvelle analyse de la menace le 22 septembre dernier.

"Après avoir recueilli l'avis du Comité stratégique du renseignement et de la sécurité et vu le niveau général de la menace au niveau 3, le Conseil des ministres a décidé du déploiement de 1.828 militaires en rue, pour une nouvelle période d'un mois, du 2 octobre au 2 novembre 2016", dans le cadre de l'opération "Vigilant Guardian" (OVG), ont précisé les deux ministres N-VA dans un communiqué.

L'OCAM procédera à une nouvelle évaluation globale de la menace en vue de préparer les travaux du prochain comité stratégique du renseignement et de la sécurité, dont la date n'a pas été annoncée.

Les militaires sont déployés en rue depuis le 17 janvier 2015 en raison d'une augmentation de la menace terroriste après l'attentat commis par des djihadistes contre le journal satirique Charlie Hebdo à Paris.

L'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (OCAM) a effectué une nouvelle analyse de la menace le 22 septembre dernier. "Après avoir recueilli l'avis du Comité stratégique du renseignement et de la sécurité et vu le niveau général de la menace au niveau 3, le Conseil des ministres a décidé du déploiement de 1.828 militaires en rue, pour une nouvelle période d'un mois, du 2 octobre au 2 novembre 2016", dans le cadre de l'opération "Vigilant Guardian" (OVG), ont précisé les deux ministres N-VA dans un communiqué. L'OCAM procédera à une nouvelle évaluation globale de la menace en vue de préparer les travaux du prochain comité stratégique du renseignement et de la sécurité, dont la date n'a pas été annoncée. Les militaires sont déployés en rue depuis le 17 janvier 2015 en raison d'une augmentation de la menace terroriste après l'attentat commis par des djihadistes contre le journal satirique Charlie Hebdo à Paris.