Selon le ministre des Affaires intérieures Pieter De Crem (CD&V), ce sont principalement les premières divisions d'Anvers et seconde division de Beerschot-Wilrijk qui ont gonflé les chiffres 2016-2017. Avec leur retour vers le football professionel, les matchs augmentent aussi le nombre de supporters à risque.

Selon le ministre des Affaires intérieures Pieter De Crem (CD&V), ce sont principalement les premières divisions d'Anvers et seconde division de Beerschot-Wilrijk qui ont gonflé les chiffres 2016-2017. Avec leur retour vers le football professionel, les matchs augmentent aussi le nombre de supporters à risque.