Les événements accueillant du public en intérieur - dont les rassemblements religieux quotidiens et/ou hebdomadaires font partie - avaient été autorisés à rassembler jusqu'à 200 personnes, le 1er juillet. Cette capacité d'accueil devait ensuite être doublée à partir du mois d'août, mais, en raison de la recrudescence de cas de coronavirus, la stratégie de déconfinement a été revue et ralentie, avec une révision à la baisse des plafonds de fréquentation. Dès mercredi, seules cent personnes au maximum pourront être présentes lors d'une célébration religieuse. La distanciation physique d'un mètre cinquante reste, elle, en vigueur, de même que l'obligation pour les fidèles de porter le masque durant la célébration ainsi que celle de se désinfecter les mains lors de l'entrée dans le lieu de culte. Ces mesures seront d'application au moins jusqu'à la fin du mois d'août. (Belga)

Les événements accueillant du public en intérieur - dont les rassemblements religieux quotidiens et/ou hebdomadaires font partie - avaient été autorisés à rassembler jusqu'à 200 personnes, le 1er juillet. Cette capacité d'accueil devait ensuite être doublée à partir du mois d'août, mais, en raison de la recrudescence de cas de coronavirus, la stratégie de déconfinement a été revue et ralentie, avec une révision à la baisse des plafonds de fréquentation. Dès mercredi, seules cent personnes au maximum pourront être présentes lors d'une célébration religieuse. La distanciation physique d'un mètre cinquante reste, elle, en vigueur, de même que l'obligation pour les fidèles de porter le masque durant la célébration ainsi que celle de se désinfecter les mains lors de l'entrée dans le lieu de culte. Ces mesures seront d'application au moins jusqu'à la fin du mois d'août. (Belga)