En ce qui concerne ses préférences en matière de coalition, le Montois a rappelé qu'il n'entendait pas être séparé de l'Open Vld dans un éventuel attelage. Interrogé sur la possibilité d'un gouvernement avec la N-VA, M. Bouchez s'est dit disposé à travailler avec les nationalistes flamands s'ils souhaitent avancer sur le socio-économique. Par contre, si la N-VA entend faire du communautaire, "ce ne sera alors pas avec le MR", a-t-il réitéré. Elu à la tête des libéraux francophones avec 62% des suffrages, contre 38% à Denis Ducarme, Georges-Louis Bouchez compte savourer sa victoire quelques heures avant de se mettre au travail, a-t-il expliqué à quelques journalistes. Une de ses premières tâches consistera à partager les compétences du vice-Premier ministre MR Didier Reynders, en partance pour l'Europe, au sein du gouvernement en affaires courantes. La décision à ce sujet devrait intervenir "dans les prochaines heures", répétait-on à l'envi au MR vendredi soir. (Belga)