Le RLP n'est pas un nouveau parti, précise Mme Defraigne: "notre objectif est d'avoir au sein du MR un courant pour un humanisme libéral et que cette sensibilité soit respectée". Si l'on additionne les scores de Mme Defraigne, Philippe Goffin et Clémentine Barzin -les deux derniers ne participent pas à l'initiative-, les libéraux progressistes représentent 25 à 30% du MR, estime la première échevine liégeoise. Le RLP met en avant les valeurs des Lumières, la laïcité politique, l'égalité, la fraternité ou encore l'interculturalité. Il a également un accent environnemental, plaide pour la suppression des cours de religion et de morale dans l'enseignement officiel pour les remplacer par des cours d'histoire des religions et des philosophies, un réinvestissement dans les villes ou encore une politique d'immigration ferme mais humaine qui bannirait notamment les visites domiciliaires. (Belga)

Le RLP n'est pas un nouveau parti, précise Mme Defraigne: "notre objectif est d'avoir au sein du MR un courant pour un humanisme libéral et que cette sensibilité soit respectée". Si l'on additionne les scores de Mme Defraigne, Philippe Goffin et Clémentine Barzin -les deux derniers ne participent pas à l'initiative-, les libéraux progressistes représentent 25 à 30% du MR, estime la première échevine liégeoise. Le RLP met en avant les valeurs des Lumières, la laïcité politique, l'égalité, la fraternité ou encore l'interculturalité. Il a également un accent environnemental, plaide pour la suppression des cours de religion et de morale dans l'enseignement officiel pour les remplacer par des cours d'histoire des religions et des philosophies, un réinvestissement dans les villes ou encore une politique d'immigration ferme mais humaine qui bannirait notamment les visites domiciliaires. (Belga)