La chancelière allemande Angela Merkel a dit sa tristesse. "Profondément choquée à l'annonce des événements de #Christchurch", a déclaré en son nom son porte-parole Steffen Seibert sur Twitter. La reine Elizabeth II d'Angleterre s'est dit "profondément attristée par l'attaque effroyable" en Nouvelle-Zélande. Le président français Emmanuel Macron a aussi réagi via Twitter, en dénonçant les "crimes odieux", assurant que son pays "se dresse contre toute forme d'extrémisme". La surveillance des lieux de culte en France va par ailleurs être renforcée. La Première ministre britannique Theresa May a qualifié les faits "d'actes de violence éc?urants". "Au nom du Royaume-Uni, j'assure les citoyens de Nouvelle-Zélande de ma compassion la plus profonde après la cruelle attaque terroriste de Christchurch", a-t-elle tweeté. Le président du Conseil européen Donald Tusk a fait savoir que la Nouvelle-Zélande pouvait compter sur la "solidarité" de l'Europe. "Nouvelles choquantes en provenance de Nouvelle-Zélande cette nuit. L'attaque brutale de Christchurch n'entamera jamais la réputation de tolérance et de savoir-vivre que détient la Nouvelle-Zélande. En Europe, nos pensées sont auprès des victimes et de leurs familles", a-t-il témoigné sur Twitter. Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a témoigné sa compassion "aux familles et aux proches des victimes, aux blessés et à la communauté dans son ensemble. Nous leur souhaitons du courage". M. Juncker a qualifié les faits "d'acte insensé de brutalité à l'égard d'innocents", qui "ne devrait plus pouvoir être opposé aux valeurs et à la culture de paix et d'unité, communes à l'Union européenne et à la Nouvelle-Zélande". Le roi et des Pays-Bas Willem-Alexander et la reine Máxima se disent sous le choc. Enfin, en Russie le président Vladimir Poutine a sévèrement condamné les faits. "Attaquer des citoyens paisibles en prière est cruel et cynique", a-t-il déclaré, selon le Kremlin. M. Poutine a, dans une lettre, assuré la Première ministre néo-zélandaise de sa compassion profonde. (Belga)

La chancelière allemande Angela Merkel a dit sa tristesse. "Profondément choquée à l'annonce des événements de #Christchurch", a déclaré en son nom son porte-parole Steffen Seibert sur Twitter. La reine Elizabeth II d'Angleterre s'est dit "profondément attristée par l'attaque effroyable" en Nouvelle-Zélande. Le président français Emmanuel Macron a aussi réagi via Twitter, en dénonçant les "crimes odieux", assurant que son pays "se dresse contre toute forme d'extrémisme". La surveillance des lieux de culte en France va par ailleurs être renforcée. La Première ministre britannique Theresa May a qualifié les faits "d'actes de violence éc?urants". "Au nom du Royaume-Uni, j'assure les citoyens de Nouvelle-Zélande de ma compassion la plus profonde après la cruelle attaque terroriste de Christchurch", a-t-elle tweeté. Le président du Conseil européen Donald Tusk a fait savoir que la Nouvelle-Zélande pouvait compter sur la "solidarité" de l'Europe. "Nouvelles choquantes en provenance de Nouvelle-Zélande cette nuit. L'attaque brutale de Christchurch n'entamera jamais la réputation de tolérance et de savoir-vivre que détient la Nouvelle-Zélande. En Europe, nos pensées sont auprès des victimes et de leurs familles", a-t-il témoigné sur Twitter. Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a témoigné sa compassion "aux familles et aux proches des victimes, aux blessés et à la communauté dans son ensemble. Nous leur souhaitons du courage". M. Juncker a qualifié les faits "d'acte insensé de brutalité à l'égard d'innocents", qui "ne devrait plus pouvoir être opposé aux valeurs et à la culture de paix et d'unité, communes à l'Union européenne et à la Nouvelle-Zélande". Le roi et des Pays-Bas Willem-Alexander et la reine Máxima se disent sous le choc. Enfin, en Russie le président Vladimir Poutine a sévèrement condamné les faits. "Attaquer des citoyens paisibles en prière est cruel et cynique", a-t-il déclaré, selon le Kremlin. M. Poutine a, dans une lettre, assuré la Première ministre néo-zélandaise de sa compassion profonde. (Belga)