En 2019, les 31 pays européens qui ont adhéré au système ont signalé 2.243 produits dangereux en circulation sur leur marché. Ces signalements ont entraîné 4.477 actions consécutives, comme un rappel ou une destruction du produit, soit 10% de plus qu'en 2018. "Nous nous efforçons comme jamais auparavant de protéger les consommateurs contre les produits dangereux et de possibles dommages", a commenté le commissaire européen à la Justice Didier Reynders. Les jouets ont engendré 29% des notifications d'alerte et peuvent ainsi être considérés comme la catégorie de produits la plus dangereuse sur le marché européen. Les engins à moteur (23%) et les appareils électro-ménagers (8%) complètent ce top 3. En Belgique, 49 notifications ont été émises au total en 2019. Les jouets étaient également les premiers concernés (24%), suivis des équipements sportifs et de loisirs (18%) et des articles de feux d'artifice (16%). Les principaux risques liés aux produits signalés relevaient de blessures (19%), brûlures (18%) et d'incendie (18%). Depuis 2005, plus de la moitié des produits signalés proviennent de Chine. Le géant asiatique est en effet l'un des plus gros exportateurs vers le marché européen. (Belga)

En 2019, les 31 pays européens qui ont adhéré au système ont signalé 2.243 produits dangereux en circulation sur leur marché. Ces signalements ont entraîné 4.477 actions consécutives, comme un rappel ou une destruction du produit, soit 10% de plus qu'en 2018. "Nous nous efforçons comme jamais auparavant de protéger les consommateurs contre les produits dangereux et de possibles dommages", a commenté le commissaire européen à la Justice Didier Reynders. Les jouets ont engendré 29% des notifications d'alerte et peuvent ainsi être considérés comme la catégorie de produits la plus dangereuse sur le marché européen. Les engins à moteur (23%) et les appareils électro-ménagers (8%) complètent ce top 3. En Belgique, 49 notifications ont été émises au total en 2019. Les jouets étaient également les premiers concernés (24%), suivis des équipements sportifs et de loisirs (18%) et des articles de feux d'artifice (16%). Les principaux risques liés aux produits signalés relevaient de blessures (19%), brûlures (18%) et d'incendie (18%). Depuis 2005, plus de la moitié des produits signalés proviennent de Chine. Le géant asiatique est en effet l'un des plus gros exportateurs vers le marché européen. (Belga)