Près de 130.000 personnes ont signé la lettre ouverte que les jeunes militants ont envoyés à tous les dirigeants européens et mondiaux en juillet dernier. Il s'agit notamment de mettre un terme à tous les investissements et subventions en faveur des combustibles fossiles, de se désengager des combustibles fossiles et d'établir des budgets carbone annuels contraignants basés sur les meilleures données scientifiques disponibles. Les militantes demanderont au Premier ministre de donner suite aux exigences de cette lettre ouverte. Les jeunes pour le climat seront représentés par Adélaïde Charlier (Belgique), Luisa Neubauer (Allemagne) et Greta Thunberg (Suède) ainsi que deux militantes italiennes de Fridays for Future, Martina Comparelli et Laura Vallaro. "L'Italie a un rôle crucial à jouer dans l'action climatique de l'UE et internationale en tant que troisième économie de l'UE, hôte du G20 l'année prochaine et co-hôte du sommet sur le climat de la COP26", soulignent les jeunes militantes. (Belga)

Près de 130.000 personnes ont signé la lettre ouverte que les jeunes militants ont envoyés à tous les dirigeants européens et mondiaux en juillet dernier. Il s'agit notamment de mettre un terme à tous les investissements et subventions en faveur des combustibles fossiles, de se désengager des combustibles fossiles et d'établir des budgets carbone annuels contraignants basés sur les meilleures données scientifiques disponibles. Les militantes demanderont au Premier ministre de donner suite aux exigences de cette lettre ouverte. Les jeunes pour le climat seront représentés par Adélaïde Charlier (Belgique), Luisa Neubauer (Allemagne) et Greta Thunberg (Suède) ainsi que deux militantes italiennes de Fridays for Future, Martina Comparelli et Laura Vallaro. "L'Italie a un rôle crucial à jouer dans l'action climatique de l'UE et internationale en tant que troisième économie de l'UE, hôte du G20 l'année prochaine et co-hôte du sommet sur le climat de la COP26", soulignent les jeunes militantes. (Belga)