Les incendies sont apparus sur le Péloponnèse, les îles de Corfou et Samos ainsi que sur le continent, poussant à l'évacuation temporaire d'un millier de touristes environ. Cinq hotels de la ville de Pythagoreio, sur l'île de Samos, ont ainsi dû être évacués à cause des fumées. Les vacanciers ont été recueillis dans un hall sportif, selon des médias locaux. Les garde-côtes ont fait usage de leurs bateaux pour éloigner des dizaines de personnes des plages. "Tous les vacanciers sont actuellement de retour dans leurs logements", a indiqué dimanche Christodoulos Sevastakis, maire de l'île de Samos. Des incendies dévastateurs avaient déjà marqué la Grèce l'été dernier, avec le décès de plus d'une centaine de personnes autour d'Athènes. Des incendies de forêt sont régulièrement causés par des citoyens ignorant les règles de sécurité, par exemple en jetant des mégots de cigarettes ou en allumant des barbecues sans précaution. (Belga)