Les prisons de Marche-en-Famenne et Andenne doivent encore se prononcer mardi à 14h. Tous les autres établissements ont cependant marqué leur accord pour une suspension temporaire des actions.

Les prisons de Marche-en-Famenne et Andenne doivent encore se prononcer mardi à 14h. Tous les autres établissements ont cependant marqué leur accord pour une suspension temporaire des actions.