"Les participants à ces événements "devront disposer d'une couverture vaccinale complète (soit une ou deux injections, selon le vaccin utilisé) depuis deux semaines ou montrer patte blanche" avec un test PCR négatif de moins de 72 heures", ont précisé les autorités dans un communiqué. "Il se peut en outre que l'on organise des tests rapides antigéniques sur place", précise le texte. Le nombre de visiteurs est plafonné à 75.000 , un chiffre qui ne tient pas compte des équipes d'organisation. Une trentaine d'évenements-test sera organisée dans la période allant du 1er juillet au 31 août. Des événements rassemblant quant à eux un maximum de 5.000 personnes pourront être organisés à partir du 30 juillet aux mêmes conditions, a indiqué le ministre-président wallon, Elio Di Rupo. "C'était une demande forte et je suis heureux que le comité de concertation ait accédé à cette demande", a-t-il souligné. (Belga)

"Les participants à ces événements "devront disposer d'une couverture vaccinale complète (soit une ou deux injections, selon le vaccin utilisé) depuis deux semaines ou montrer patte blanche" avec un test PCR négatif de moins de 72 heures", ont précisé les autorités dans un communiqué. "Il se peut en outre que l'on organise des tests rapides antigéniques sur place", précise le texte. Le nombre de visiteurs est plafonné à 75.000 , un chiffre qui ne tient pas compte des équipes d'organisation. Une trentaine d'évenements-test sera organisée dans la période allant du 1er juillet au 31 août. Des événements rassemblant quant à eux un maximum de 5.000 personnes pourront être organisés à partir du 30 juillet aux mêmes conditions, a indiqué le ministre-président wallon, Elio Di Rupo. "C'était une demande forte et je suis heureux que le comité de concertation ait accédé à cette demande", a-t-il souligné. (Belga)