Malgré la diminution de 4%, la Fédération des Gîtes de Wallonie, qui représente environ un tiers des hébergements de terroir wallons (gîtes et chambres d'hôtes), reste satisfaite des chiffres obtenus, "corrects pour un secteur victime d'une concurrence importante". Ardennes-Etape, site de réservation de maison de vacances dans les Ardennes, constate, lui, une situation plus ou moins équivalente à 2015, voire meilleure. Pour les deux premières semaines de juillet, les taux d'occupation de ses logements étaient de 60,8% et 68% contre 57 et 73% en 2015. Les deux dernières semaines de juillet ont eu plus de succès: 85,4 et 89,7% de taux d'occupation contre 85,8 et 86,6% l'an passé. "De manière générale, les 15 derniers jours de juillet et les 15 premiers jours d'août rencontrent chaque année un franc succès", souligne Ardennes-Etape. L'ASBL Accueil champêtre, qui offre des hébergements de vacances ruraux, n'a, elle, pas encore établi de bilan. Une vue d'ensemble du secteur (gîtes et hôtels) ne sera connue qu'à la fin de l'été, lorsque l'Observatoire wallon du tourisme aura effectué son bilan. (Belga)

Malgré la diminution de 4%, la Fédération des Gîtes de Wallonie, qui représente environ un tiers des hébergements de terroir wallons (gîtes et chambres d'hôtes), reste satisfaite des chiffres obtenus, "corrects pour un secteur victime d'une concurrence importante". Ardennes-Etape, site de réservation de maison de vacances dans les Ardennes, constate, lui, une situation plus ou moins équivalente à 2015, voire meilleure. Pour les deux premières semaines de juillet, les taux d'occupation de ses logements étaient de 60,8% et 68% contre 57 et 73% en 2015. Les deux dernières semaines de juillet ont eu plus de succès: 85,4 et 89,7% de taux d'occupation contre 85,8 et 86,6% l'an passé. "De manière générale, les 15 derniers jours de juillet et les 15 premiers jours d'août rencontrent chaque année un franc succès", souligne Ardennes-Etape. L'ASBL Accueil champêtre, qui offre des hébergements de vacances ruraux, n'a, elle, pas encore établi de bilan. Une vue d'ensemble du secteur (gîtes et hôtels) ne sera connue qu'à la fin de l'été, lorsque l'Observatoire wallon du tourisme aura effectué son bilan. (Belga)