a plupart des accidents impliquaient des véhicules issus des pays voisins de la Belgique, les Français arrivant largement en tête (32,14%).

L'une des missions du BBAA est d'assurer l'indemnisation des victimes d'accidents survenus en Belgique et impliquant des véhicules étrangers, couverts par une carte verte. Les véhicules français (32,14%) sont les plus souvent impliqués dans des accidents en Belgique, devant les néerlandais (13,17%), les roumains (11,57%), les polonais (7,99%), les bulgares (6,48%) les britanniques (5,03%) et les luxembourgeois (2,79%).

A noter que le BBAA ne gère pas tous les dossiers d'accidents survenus en Belgique et impliquant des véhicules étrangers. Ainsi, pour 2.808 autres dossiers ouverts mais non gérés par le BBAA, il s'agissait d'effectuer des recherches pour soit identifier les correspondants agréés, soit répondre à des demandes d'assistance émanant d'entreprises étrangères.

a plupart des accidents impliquaient des véhicules issus des pays voisins de la Belgique, les Français arrivant largement en tête (32,14%). L'une des missions du BBAA est d'assurer l'indemnisation des victimes d'accidents survenus en Belgique et impliquant des véhicules étrangers, couverts par une carte verte. Les véhicules français (32,14%) sont les plus souvent impliqués dans des accidents en Belgique, devant les néerlandais (13,17%), les roumains (11,57%), les polonais (7,99%), les bulgares (6,48%) les britanniques (5,03%) et les luxembourgeois (2,79%). A noter que le BBAA ne gère pas tous les dossiers d'accidents survenus en Belgique et impliquant des véhicules étrangers. Ainsi, pour 2.808 autres dossiers ouverts mais non gérés par le BBAA, il s'agissait d'effectuer des recherches pour soit identifier les correspondants agréés, soit répondre à des demandes d'assistance émanant d'entreprises étrangères.