"Heureux que les Français aient choisi un avenir européen", a déclaré M. Juncker sur le réseau social, tandis que le président du Conseil européen, Donald Tusk, saluait la décision des Français en faveur de "la Liberté, l'Egalité, la Fraternité". Le Polonais, qui chapeaute l'institution regroupant les 28 Etats membres, a également applaudi le "non" des électeurs français "à la tyrannie des +fake news+". Pour Jean-Claude Juncker, l'élection de M. Macron est un appel à retrouver "ensemble pour une Europe plus forte et plus juste". Dans une lettre adressée au nouveau président français qu'il a rendu publique, le chef de l'exécutif européen relève l'importance de la campagne qui vient de se tenir en France. "L'histoire de la construction de l'Union européenne est si étroitement liée à celle de la France que le débat public qui fut le vôtre sur la place de la France dans l'Europe a résonné bien au-delà du pays que vous aurez la responsabilité de présider", écrit-il. M. Juncker se dit "confiant" que la collaboration avec le nouveau président sera "fructueuse" pour faire avancer "une Europe qui protège et défend nos concitoyens et leur donne les moyens d'agir". De son côté, le président du Parlement européen Antonio Tajani a également félicité M. Macron et immédiatement souligné les attentes de l'Union européenne. Il a lancé une invitation au nouveau chef de l'Etat français en lui donnant rendez-vous devant l'ensemble des eurodéputés. "Nous comptons sur une France au coeur de l'Europe pour changer ensemble l'Union et la rapprocher des citoyens", a-t-il plaidé sur Twitter. (Belga)

"Heureux que les Français aient choisi un avenir européen", a déclaré M. Juncker sur le réseau social, tandis que le président du Conseil européen, Donald Tusk, saluait la décision des Français en faveur de "la Liberté, l'Egalité, la Fraternité". Le Polonais, qui chapeaute l'institution regroupant les 28 Etats membres, a également applaudi le "non" des électeurs français "à la tyrannie des +fake news+". Pour Jean-Claude Juncker, l'élection de M. Macron est un appel à retrouver "ensemble pour une Europe plus forte et plus juste". Dans une lettre adressée au nouveau président français qu'il a rendu publique, le chef de l'exécutif européen relève l'importance de la campagne qui vient de se tenir en France. "L'histoire de la construction de l'Union européenne est si étroitement liée à celle de la France que le débat public qui fut le vôtre sur la place de la France dans l'Europe a résonné bien au-delà du pays que vous aurez la responsabilité de présider", écrit-il. M. Juncker se dit "confiant" que la collaboration avec le nouveau président sera "fructueuse" pour faire avancer "une Europe qui protège et défend nos concitoyens et leur donne les moyens d'agir". De son côté, le président du Parlement européen Antonio Tajani a également félicité M. Macron et immédiatement souligné les attentes de l'Union européenne. Il a lancé une invitation au nouveau chef de l'Etat français en lui donnant rendez-vous devant l'ensemble des eurodéputés. "Nous comptons sur une France au coeur de l'Europe pour changer ensemble l'Union et la rapprocher des citoyens", a-t-il plaidé sur Twitter. (Belga)