A la question: "qui doit devenir ministre-président flamand: Hilde Crevits ou Bart De Wever?", 54% des sondés ont ainsi opté pour la figure de proue du CD&V. Par ailleurs, 55% des personnes interrogées ont dit craindre une crise politique sévère après les élections et 70% d'entre elles estiment qu'une Suédoise bis ne doit pas rempiler. En Wallonie, ce pourcentage atteint même les 77%, contre 67% au nord du pays. (Belga)