La majorité des traditions sont au programme, du lever des couleurs à la remise de la Gaillarde d'argent, en passant par Route des plaques et du patrimoine, l'hommage à François Bovesse, la cérémonie du Souvenir ou encore la messe en wallon. En revanche, il n'y aura pas de bars ambulants comme c'était le cas auparavant. Par prudence, les organisateurs ont, en effet, décidé de ne pas les autoriser même si les mesures sanitaires édictées par le fédéral auraient pu le permettre. C'est donc dans les établissements horeca qu'il faudra s'abreuver. A ce titre, de nombreuses extensions de terrasses sont prévues. Dans la même veine, les festivités seront concentrées dans le piétonnier. Il n'y aura donc pas de podiums et de spectacles dans tous les quartiers, comme c'était le cas avant la crise sanitaire. Pour assister au discours du maïeur, aux Walloniades et à la joute de l'Echasse d'Or, il faudra aussi réserver sa place à l'avance et présenter un Covid Safe Ticket (à partir de 16 ans) . Il en va de même pour les concerts qui se dérouleront place Saint-Aubain, avec Roméo Elvis en tête d'affiche le 18 septembre. Idem pour ceux proposés par le CCQN place des Cadets, alors que seul le Covid Safe Ticket sera demandé pour ceux planifiés dans le jardin des Maïeurs. En revanche, le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot, a décidé de ne pas imposer le pass sanitaire pour accéder à la place du Vieux, malgré son importante concentration de bars. Il faudra toutefois veiller à n'y consommer qu'en terrasse et assis. Par ailleurs, les établissements namurois ne devront pas fermer à 01h00 comme cela avait été envisagé. Le maïeur n'hésitera toutefois pas à faire marche arrière en cas de débordements, a-t-il prévenu. (Belga)

La majorité des traditions sont au programme, du lever des couleurs à la remise de la Gaillarde d'argent, en passant par Route des plaques et du patrimoine, l'hommage à François Bovesse, la cérémonie du Souvenir ou encore la messe en wallon. En revanche, il n'y aura pas de bars ambulants comme c'était le cas auparavant. Par prudence, les organisateurs ont, en effet, décidé de ne pas les autoriser même si les mesures sanitaires édictées par le fédéral auraient pu le permettre. C'est donc dans les établissements horeca qu'il faudra s'abreuver. A ce titre, de nombreuses extensions de terrasses sont prévues. Dans la même veine, les festivités seront concentrées dans le piétonnier. Il n'y aura donc pas de podiums et de spectacles dans tous les quartiers, comme c'était le cas avant la crise sanitaire. Pour assister au discours du maïeur, aux Walloniades et à la joute de l'Echasse d'Or, il faudra aussi réserver sa place à l'avance et présenter un Covid Safe Ticket (à partir de 16 ans) . Il en va de même pour les concerts qui se dérouleront place Saint-Aubain, avec Roméo Elvis en tête d'affiche le 18 septembre. Idem pour ceux proposés par le CCQN place des Cadets, alors que seul le Covid Safe Ticket sera demandé pour ceux planifiés dans le jardin des Maïeurs. En revanche, le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot, a décidé de ne pas imposer le pass sanitaire pour accéder à la place du Vieux, malgré son importante concentration de bars. Il faudra toutefois veiller à n'y consommer qu'en terrasse et assis. Par ailleurs, les établissements namurois ne devront pas fermer à 01h00 comme cela avait été envisagé. Le maïeur n'hésitera toutefois pas à faire marche arrière en cas de débordements, a-t-il prévenu. (Belga)