Le député Koenraad Degroote avait demandé ces chiffres au ministre de l'Intérieur, Jan Jambon. L'explosion en 2017 ne peut être considérée indépendamment du mouvement Me Too, né dans le sillage de l'affaire Weinstein. Après les accusations de viol et de harcèlement sexuel à l'encontre du producteur de cinéma américain Harvey Weinstein, un mouvement de dénonciation de ces actes s'est propagé dans le monde. Le voyeurisme est punissable en tant que tel en Belgique depuis le 1er février 2016. Les contrevenants risquent des peines de prison de six mois à cinq ans. (Belga)

Le député Koenraad Degroote avait demandé ces chiffres au ministre de l'Intérieur, Jan Jambon. L'explosion en 2017 ne peut être considérée indépendamment du mouvement Me Too, né dans le sillage de l'affaire Weinstein. Après les accusations de viol et de harcèlement sexuel à l'encontre du producteur de cinéma américain Harvey Weinstein, un mouvement de dénonciation de ces actes s'est propagé dans le monde. Le voyeurisme est punissable en tant que tel en Belgique depuis le 1er février 2016. Les contrevenants risquent des peines de prison de six mois à cinq ans. (Belga)