Leur entretien, qui a duré 1h30, n'a en effet abouti à rien de concret, déplorent l'Unécof (Union des étudiants de la communauté française), le CIUM (Comité interuniversitaire des étudiants en médecine) et la Fédé (Conseil des étudiants de l'ULg).

C'est donc toujours l'incertitude qui domine à l'issue de cette rencontre entre les deux ministres, lesquels précisent que si aucune solution n'a été trouvée, ils allaient toutefois travailler ensemble afin de remédier à la situation.

LIRE AUSSI: Les étudiants réclament leurs numéros Inami

Leur entretien, qui a duré 1h30, n'a en effet abouti à rien de concret, déplorent l'Unécof (Union des étudiants de la communauté française), le CIUM (Comité interuniversitaire des étudiants en médecine) et la Fédé (Conseil des étudiants de l'ULg).C'est donc toujours l'incertitude qui domine à l'issue de cette rencontre entre les deux ministres, lesquels précisent que si aucune solution n'a été trouvée, ils allaient toutefois travailler ensemble afin de remédier à la situation. LIRE AUSSI: Les étudiants réclament leurs numéros Inami