Les 40.000 étudiants de l'ULB ne seront donc pas représentés au sein des instances communautaires pour cette année académique, la FEF étant l'unique organisation chargée de représenter les étudiants du supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles depuis la dissolution de l'Union des étudiants de la Communauté française (Unécof) début 2019. Le bureau des étudiants pointe un fonctionnement interne de la FEF "largement défaillant". "Le bureau exécutif de la FEF (...) impose ses thèmes et ses plans d'actions et ne descend plus vers la base que pour mobiliser du nombre lorsqu'il veut peser politiquement", accuse-t-il. En outre, il existe une "différence de vision et de stratégie politique" notamment sur la nouvelle réforme du décret Paysage, écrit Le Soir. Le nouveau président de la FEF, Lucas Van Molle, "prend acte" de la décision de l'ULB. "On respecte leur choix, même si je suis convaincu que les problèmes soulevés auraient pu être discutés à l'assemblée générale", réagit-il. Les étudiants de l'ULB rejoignent ainsi l'ULiège et l'UNamur dans le rang des "non-affiliés". Dans quelques jours, ce sera au tour du conseil étudiant de l'UCLouvain de décider de rester ou non affilié à la FEF. (Belga)

Les 40.000 étudiants de l'ULB ne seront donc pas représentés au sein des instances communautaires pour cette année académique, la FEF étant l'unique organisation chargée de représenter les étudiants du supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles depuis la dissolution de l'Union des étudiants de la Communauté française (Unécof) début 2019. Le bureau des étudiants pointe un fonctionnement interne de la FEF "largement défaillant". "Le bureau exécutif de la FEF (...) impose ses thèmes et ses plans d'actions et ne descend plus vers la base que pour mobiliser du nombre lorsqu'il veut peser politiquement", accuse-t-il. En outre, il existe une "différence de vision et de stratégie politique" notamment sur la nouvelle réforme du décret Paysage, écrit Le Soir. Le nouveau président de la FEF, Lucas Van Molle, "prend acte" de la décision de l'ULB. "On respecte leur choix, même si je suis convaincu que les problèmes soulevés auraient pu être discutés à l'assemblée générale", réagit-il. Les étudiants de l'ULB rejoignent ainsi l'ULiège et l'UNamur dans le rang des "non-affiliés". Dans quelques jours, ce sera au tour du conseil étudiant de l'UCLouvain de décider de rester ou non affilié à la FEF. (Belga)