Celui-ci a décidé avec 80% de voix favorables de se réaffilier à la FEF. "La représentation étudiante de l'UCLouvain souhaite réaffirmer son soutien à la FEF en tant qu'organisme de représentation communautaire légitime", souligne le communiqué. Le conseil étudiant note toutefois vouloir "rester critique quant au fonctionnement interne de la FEF ainsi que de ses actions", faisant écho à la décision du Bureau des étudiants administrateurs de l'Université libre de Bruxelles (BEA), de se désaffilier récemment de la FEF. Le bureau des étudiants de l'ULB pointait en effet un fonctionnement interne de la FEF "largement défaillant", rejoignant aussi l'ULiège et l'UNamur dans le rang des "non-affiliés". "Les critiques portées par le BEA sont partiellement en phase avec la position de l'AGL concernant la structure interne de l'organisation ainsi que la relative mainmise du Comité Exécutif sur les mandats communautaires au détriment du Conseil Fédéral", explique le conseil louvaniste. "Ces problématiques freinent le bon fonctionnement de la représentation communautaire et ne laissent pas assez de marge de man?uvre aux conseils étudiants affiliés", note encore le conseil dans son communiqué. (Belga)

Celui-ci a décidé avec 80% de voix favorables de se réaffilier à la FEF. "La représentation étudiante de l'UCLouvain souhaite réaffirmer son soutien à la FEF en tant qu'organisme de représentation communautaire légitime", souligne le communiqué. Le conseil étudiant note toutefois vouloir "rester critique quant au fonctionnement interne de la FEF ainsi que de ses actions", faisant écho à la décision du Bureau des étudiants administrateurs de l'Université libre de Bruxelles (BEA), de se désaffilier récemment de la FEF. Le bureau des étudiants de l'ULB pointait en effet un fonctionnement interne de la FEF "largement défaillant", rejoignant aussi l'ULiège et l'UNamur dans le rang des "non-affiliés". "Les critiques portées par le BEA sont partiellement en phase avec la position de l'AGL concernant la structure interne de l'organisation ainsi que la relative mainmise du Comité Exécutif sur les mandats communautaires au détriment du Conseil Fédéral", explique le conseil louvaniste. "Ces problématiques freinent le bon fonctionnement de la représentation communautaire et ne laissent pas assez de marge de man?uvre aux conseils étudiants affiliés", note encore le conseil dans son communiqué. (Belga)