"Je ne serais pas surpris si nous atteignions 100.000 cas par jour si on ne renverse pas la tendance", a-t-il déclaré lors d'une audition au Sénat américain. "Je suis très inquiet car cela pourrait bien empirer". Il a refusé de prédire le nombre de décès que la vague actuelle pourrait provoquer, mais selon une estimation publiée la semaine dernière par les Centres de prévention et de lutte contre les maladies, le pays pourrait atteindre entre 130.000 et 150.000 morts d'ici le 18 juillet. Le bilan actuel est d'au moins 126.000 morts. Quatre Etats américains (Californie, Arizona, Texas, Floride) représentent aujourd'hui la moitié des nouveaux cas. (Belga)

"Je ne serais pas surpris si nous atteignions 100.000 cas par jour si on ne renverse pas la tendance", a-t-il déclaré lors d'une audition au Sénat américain. "Je suis très inquiet car cela pourrait bien empirer". Il a refusé de prédire le nombre de décès que la vague actuelle pourrait provoquer, mais selon une estimation publiée la semaine dernière par les Centres de prévention et de lutte contre les maladies, le pays pourrait atteindre entre 130.000 et 150.000 morts d'ici le 18 juillet. Le bilan actuel est d'au moins 126.000 morts. Quatre Etats américains (Californie, Arizona, Texas, Floride) représentent aujourd'hui la moitié des nouveaux cas. (Belga)