La justice britannique a par ailleurs décidé mercredi de maintenir en détention l'Australien de 49 ans. Elle a ainsi suivi les arguments de l'accusation, qui a souligné les "ressources" dont disposait M. Assange pour prendre la fuite. Une des avocates des États-Unis, Clair Dobbin, a ainsi indiqué que M. Assange ne devait pas être libéré sous caution car il a fait preuve de toute une série d'efforts pour éviter l'extradition. Elle a fait allusion aux sept années qu'il a passées à l'ambassade d'Équateur à Londres, où il était allé chercher asile afin d'éviter une possible extradition vers la Suède, où il devait répondre à des poursuites pour agression sexuelle, abandonnées depuis. Réclamé par la justice américaine qui veut le juger pour la diffusion de centaines de milliers de documents confidentiels, Julian Assange est poursuivi notamment pour espionnage. Invoquant le risque de suicide du fondateur de Wikileaks dans le système carcéral américain, la juge britannique Vanessa Baraitser avait refusé lundi son extradition vers les États-Unis. (Belga)

La justice britannique a par ailleurs décidé mercredi de maintenir en détention l'Australien de 49 ans. Elle a ainsi suivi les arguments de l'accusation, qui a souligné les "ressources" dont disposait M. Assange pour prendre la fuite. Une des avocates des États-Unis, Clair Dobbin, a ainsi indiqué que M. Assange ne devait pas être libéré sous caution car il a fait preuve de toute une série d'efforts pour éviter l'extradition. Elle a fait allusion aux sept années qu'il a passées à l'ambassade d'Équateur à Londres, où il était allé chercher asile afin d'éviter une possible extradition vers la Suède, où il devait répondre à des poursuites pour agression sexuelle, abandonnées depuis. Réclamé par la justice américaine qui veut le juger pour la diffusion de centaines de milliers de documents confidentiels, Julian Assange est poursuivi notamment pour espionnage. Invoquant le risque de suicide du fondateur de Wikileaks dans le système carcéral américain, la juge britannique Vanessa Baraitser avait refusé lundi son extradition vers les États-Unis. (Belga)