"Les Etats-Unis garderont une forte présence dans la région" et "continueront de traquer les vestiges de l'EI, partout et à chaque fois qu'ils sortiront leur sale tête", a-t-il déclaré lors de la conférence de Munich sur la sécurité, alors que l'ultime poche territoriale des djihadistes est assiégée dans l'est de la Syrie. Lors de cette même intervention, Mike Pence a par ailleurs appelé l'Union européenne à reconnaître l'opposant Juan Guaido comme chef de l'Etat par intérim du Venezuela, alors que plusieurs Etats de l'UE ont bloqué une telle position commune. "Nous appelons aujourd'hui l'Union européenne à prendre ses responsabilités au nom de la liberté et de reconnaître Juan Guaido comme le seul président légitime du Venezuela", a-t-il dit, martelant que le chef de l'Etat Nicolas Maduro "doit partir". (Belga)