"Félicitations et mes meilleurs v?ux à Ursula von der Leyen et son équipe pour que l'UE reste unie et forte", a indiqué le Polonais sur Twitter. L'exécutif européen appelé à remplacer ces cinq prochaines années l'équipe dirigée par le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker avait reçu le feu vert du Parlement européen ce mercredi à Strasbourg. Il entrera en fonction un mois après la date initialement prévue, en raison de la durée de la procédure de remplacement de trois candidats commissaires (France, Hongrie et Roumanie) recalés par le Parlement. Dirigé par la conservatrice allemande Ursula von der Leyen, il aura pour commissaire belge Didier Reynders, nommé au portefeuille de la Justice, également en charge de l'État de droit et de la Protection des consommateurs. L'équipe Von der Leyen ne comptera que 27 membres, le Royaume-Uni ayant refusé de proposer un candidat commissaire au motif que le pays se prépare pour des élections générales (12 décembre). Ce motif est contesté par la Commission, qui a ouvert une procédure d'infraction. Le successeur de M. Tusk à la tête du Conseil européen, l'ex-Premier ministre belge Charles Michel, prendra lui aussi ses fonctions ce 1er décembre. Après une passation de pouvoirs symbolique programmée ce vendredi, M. Michel fera ses premiers pas dans sa nouvelle fonction dimanche matin aux côtés du président du Parlement David Sassoli, de Mme von der Leyen et de la présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde, à l'occasion d'une cérémonie à la Maison de l'histoire européenne (Parc Léopold) pour marquer le 10e anniversaire du traité de Lisbonne. (Belga)

"Félicitations et mes meilleurs v?ux à Ursula von der Leyen et son équipe pour que l'UE reste unie et forte", a indiqué le Polonais sur Twitter. L'exécutif européen appelé à remplacer ces cinq prochaines années l'équipe dirigée par le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker avait reçu le feu vert du Parlement européen ce mercredi à Strasbourg. Il entrera en fonction un mois après la date initialement prévue, en raison de la durée de la procédure de remplacement de trois candidats commissaires (France, Hongrie et Roumanie) recalés par le Parlement. Dirigé par la conservatrice allemande Ursula von der Leyen, il aura pour commissaire belge Didier Reynders, nommé au portefeuille de la Justice, également en charge de l'État de droit et de la Protection des consommateurs. L'équipe Von der Leyen ne comptera que 27 membres, le Royaume-Uni ayant refusé de proposer un candidat commissaire au motif que le pays se prépare pour des élections générales (12 décembre). Ce motif est contesté par la Commission, qui a ouvert une procédure d'infraction. Le successeur de M. Tusk à la tête du Conseil européen, l'ex-Premier ministre belge Charles Michel, prendra lui aussi ses fonctions ce 1er décembre. Après une passation de pouvoirs symbolique programmée ce vendredi, M. Michel fera ses premiers pas dans sa nouvelle fonction dimanche matin aux côtés du président du Parlement David Sassoli, de Mme von der Leyen et de la présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde, à l'occasion d'une cérémonie à la Maison de l'histoire européenne (Parc Léopold) pour marquer le 10e anniversaire du traité de Lisbonne. (Belga)