Dans le cadre des essais de phase 3, 60.000 personnes ont été recrutées à travers le monde pour tester le produit. En Belgique, c'est au CEVAC de l'UZ Gent que cela se fait. Mais depuis le 12 octobre, plus aucune nouvelle vaccination n'y a lieu. Le 23 octobre, le groupe pharmaceutique a communiqué qu'il n'y avait selon lui pas de causalité entre son produit expérimental et les symptômes affichés par le volontaire tombé malade. Mardi, l'hôpital universitaire gantois confirme qu'il va reprendre les tests, dès jeudi. (Belga)

Dans le cadre des essais de phase 3, 60.000 personnes ont été recrutées à travers le monde pour tester le produit. En Belgique, c'est au CEVAC de l'UZ Gent que cela se fait. Mais depuis le 12 octobre, plus aucune nouvelle vaccination n'y a lieu. Le 23 octobre, le groupe pharmaceutique a communiqué qu'il n'y avait selon lui pas de causalité entre son produit expérimental et les symptômes affichés par le volontaire tombé malade. Mardi, l'hôpital universitaire gantois confirme qu'il va reprendre les tests, dès jeudi. (Belga)