Douze sociétés avaient répondu à un appel à projets, avec au total 137 éoliennes proposées et 31 aires concernées. La Sofico a désigné dernièrement la société momentanée qui pourra équiper d'éoliennes quatre de ces aires: Hondelange (E411/A4, province du Luxembourg), Sterpenich (E411/A4, province du Luxembourg), Nil-Saint-Vincent (E411/A4, province du Brabant wallon) et Rastplatz Walhorner Heide (E40/A3, province de Liège).

La société momentanée qui a remporté ce marché est SAMEOLE-WANTY-COSELOG, qui bénéficie d'une concession de 20 ans pour installer une éolienne par aire, conditionnée à l'obtention d'un permis.

Pour chaque éolienne, la société momentanée prévoit un productible moyen annuel de 8.250 MWh, soit l'équivalent de la consommation annuelle moyenne de près de 2.400 ménages, selon un communiqué de M. Prévot (cdH).

© LV

Les analyses techniques des autres offres se poursuivent pour permettre, lors des prochains conseils d'administration mensuels de la Sofico, d'attribuer les concessions suivantes sur d'autres aires. Plusieurs éoliennes par aire autoroutière pourraient être autorisées sous forme de projets groupés. D'autres éoliennes pourraient aussi être implantées sur les propriétés contiguës de l'aire autoroutière, privée ou non.

Une prospection de marché visant à lancer un projet "multi-énergie" a également été initiée par la Sofico. Ce projet vise à équiper le domaine routier et fluvial de la Sofico de divers modes de production d'énergie verte (biomasse, photovoltaïque, éolienne, etc.). Une trentaine de sociétés ont marqué de l'intérêt pour cet appel à idées. L'examen par la Sofico est planifié dans le second semestre de cette année.