Installés dans des camps de réfugiés, parfois sans parents, ils subissent aujourd'hui le choix et les erreurs de leurs géniteurs. Sur la chaîne Canvas de la VRT, une série documentaire intitulée Voor de zonden van de vaders (Pour les péchés des pères) dévoile leur quotidien : les bambins, âgés pour la plupart de moins de 6 ans, vivent dans des tentes, sont déscolarisés et souffrent souvent de maladies mal soignées. Le reportage, réalisé par le journaliste de guerre Rudi Vranckx, est poignant. Mais au vu des atrocités sans nom commises en Belgique et ailleurs par les membres de l'organisation terroriste, ces images à elles s...