Le taux de personnes qui survivent à un arrêt cardiaque est inférieur à 10% en Belgique. Si le pays dispose d'un réseau étoffé d'hôpitaux, il y a en revanche trop peu de personnes qui sont capables de poser les premiers gestes de secours. Le projet a été conçu en collaboration avec deux ASBL: les Amis du Samu et la Ligue belge de sauvetage. La formation des élèves passera par leur professeur d'éducation physique et comptera 10 heures, réparties entre différentes années. (Belga)

Le taux de personnes qui survivent à un arrêt cardiaque est inférieur à 10% en Belgique. Si le pays dispose d'un réseau étoffé d'hôpitaux, il y a en revanche trop peu de personnes qui sont capables de poser les premiers gestes de secours. Le projet a été conçu en collaboration avec deux ASBL: les Amis du Samu et la Ligue belge de sauvetage. La formation des élèves passera par leur professeur d'éducation physique et comptera 10 heures, réparties entre différentes années. (Belga)